Prev
    Next

    pêcheurs 3 carte postale-portCapbretonLa cité de Capbreton est née de l’océan et son port a toujours été tourné vers le commerce et la pêche. C’est un port de renom et un ancien haut lieu de la chasse à la baleine.
    Les marins de Capbreton partaient jusqu’en Islande et Terre Neuve poursuivre leurs proies.
    La baleine faisait l’objet d’un commerce fructueux avec les Britanniques.
    La légende raconte, sans pouvoir le prouver, que les capbretonnais furent les premiers, bien avant 1492, à découvrir l’Amérique. L’île de Capbreton, au nord de la Nouvelle Écosse peut, dit-on, en porter témoignage.

    A son apogée, la ville de Capbreton tirait sa prospérité des pêches lointaines, notamment la baleine et la morue. Les capbretonnais excellaient dans l’art de la conservation et du séchage, mais aussi du commerce maritime des produits issus de la forêt landaise.

    Dans la première moitié du XXème siècle, une importante flottille sardinière existait à Capbreton. Une conserverie, fermée en 1954, se trouvait dans l’actuel quai de la Pêcherie.

    Aujourd’hui les 19 bateaux de pêche capbretonnais perpétuent une tradition vieille de plus de 7 siècles.

    La pêche professionnelle au port de Capbreton emploie une cinquantaine de personnes (matelots, vendeurs…etc). Elle est un vecteur économique majeur pour la cité marine.